Choeur Eolides

Accueil > Mots-clés > Compositeurs > Hervé

Hervé

Il est originaire du Pas-de-Calais, sa famille déménage vite à Paris où il est admis dans les chœurs de la maîtrise de l’église Saint-Roch. Il y apprend les rudiments du chant, de l’orgue et de l’harmonie. Il prend des leçons de composition auprès du célèbre Auber et deviendra par la suite l’organiste de la prestigieuse église de Saint-Eustache à Paris en 1845.

Adorant jouer la comédie et l’opérette, c’est à cette époque qu’il adopte son pseudonyme d’Hervé pour le théâtre, tandis qu’il conserve son véritable nom -Florimond Ronger- pour ses activités d’organiste. C’est d’ailleurs cette situation qui inspirera bien plus tard (en 1883) les librettistes de Mam’zelle Nitouche.

Cet homme hors du commun a multiplié les emplois : il sera successivement (et souvent simultanément !!!) chef d’orchestre, compositeur d’opérettes, organiste, chanteur et imprésario.